cabinet


cabinet

cabinet [ kabinɛ ] n. m.
• 1491 « petite chambre »; du picard cabine
I
1Rare en emploi libre Petite pièce située à l'écart. 2. réduit. Cabinet de débarras. cagibi. CABINET NOIR, sans fenêtre. Menacer un enfant de l'enfermer au cabinet noir. Anciennt Cabinet particulier, dans un café, un restaurant. — (1751 cabinet à toilette) CABINET DE TOILETTE : petite salle d'eau (avec lavabo, et parfois douche). Chambre d'hôtel avec cabinet de toilette ou salle de bains.
2(1542) Lieu où l'on place, où l'on expose des objets de curiosité, d'étude. Cabinet d'objets d'art. musée . Cabinet de cires.
3(1539) Vieilli Pièce où l'on se retire pour travailler, converser en particulier. Cabinet de travail, d'étude. bureau. Un homme de cabinet, d'études.
Vx Cabinet de lecture, où l'on peut consulter, emprunter des ouvrages. ⇒ bibliothèque.
4Spécialt (1690) Vieilli Cabinet d'aisances, et absolt, cour. cabinets. toilettes. La cuvette, le siège, la chasse d'eau, le papier hygiénique des cabinets. Cabinets à la turque, sans siège. Aller aux cabinets (cf. par euphém. Aller quelque part, au petit coin). « Elle croit un peu trop que les vrais poètes ne vont jamais aux cabinets » (A. Gide). REM. Ce sens de cabinet rend difficile l'emploi absolu du mot, surtout au plur.
5(1763) Lieu d'exercice de certaines professions libérales (avocat, médecin...). Le cabinet d'un avocat. Plus cour. en syntagmes Cabinet de consultation. Cabinet dentaire. Cabinet d'affaires : établissement où l'on se charge, moyennant rétribution, des affaires d'autrui. ⇒ agence.
Ensemble des affaires, des clients d'un avocat, d'un cabinet d'affaires, etc. Acheter un gros cabinet.
IIPolit.
1(1708) Anciennt Ensemble des ministres, dans le régime parlementaire. gouvernement. Le cabinet Poincaré. Mod. Conseil de cabinet : réunion des ministres présidée par le Premier ministre.
2Service chargé de la préparation des affaires gouvernementales et administratives dans un ministère, une préfecture. Le cabinet du ministre. Chef de cabinet.
III(1528) Meuble à plusieurs compartiments où l'on rangeait des objets précieux. buffet. Cabinet d'ébène, de laque.
Vieilli Cabinet d'orgue : menuiserie d'un orgue. ⇒ buffet.

cabinet nom masculin (de cabine) Petite pièce servant de dépendance à une autre pièce. Vieux. Pièce réservée au travail intellectuel ; bureau. Local professionnel de certaines professions libérales : Le cabinet d'un médecin. Fonds de commerce et clientèle de ces professions : Vendre un cabinet. Droit Ensemble des collaborateurs nommés par un ministre, un préfet, pour l'assister dans l'exercice de ses fonctions. Ensemble des membres du gouvernement sous la direction du président du Conseil ou du Premier ministre. Arts des jardins Petite enceinte, petit lieu couvert et retiré dans un jardin. Mobilier et décoration Meuble de luxe, à tiroirs et compartiments fermés de portes, reposant sur un piétement parfois indépendant, et qui servait à ranger des objets précieux. (En vogue aux XVIe et XVIIe s.) ● cabinet (citations) nom masculin (de cabine) Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Franchement, il est bon à mettre au cabinet. Le Misanthrope, I, 2, Alceste dans son secrétaire, dans son tiroir secret ● cabinet (expressions) nom masculin (de cabine) Cabinet de lecture, salle de lecture publique. Cabinet noir, cagibi sans fenêtre. Cabinet particulier, dans un restaurant, pièce pour les personnes qui désirent rester seules. Cabinet de toilette, petite pièce généralement attenante à la chambre et réservée aux soins de propreté. Vieux. Homme de cabinet, qui aime la vie sédentaire et studieuse. Cabinet d'amateur, cabinet de curiosités, autrefois, pièce où un amateur installait ses collections d'objets de curiosité, de sculptures, de tableaux, etc. ; ces collections elles-mêmes. Cabinet des dessins, des estampes, des médailles, dans un musée, une bibliothèque, département qui conserve et expose ce genre d'œuvres. Conseil de cabinet, réunion de tous les membres du gouvernement, hors la présence du président de la République, en vue de préparer les travaux du Conseil des ministres. Cabinet de réflexion, local où l'on enferme le candidat avant son initiation. Cabinet d'horloge, synonyme de boîte d'horloge. ● cabinet (synonymes) nom masculin (de cabine) Horlogerie. Cabinet d'horloge
Synonymes :
- boîte d'horloge

cabinet
n. m.
rI./r
d1./d Petite pièce retirée d'une habitation, destinée à différents usages. Cabinet de toilette, de débarras. Cabinet noir, sans fenêtre.
Spécial., Plur., cabinets: pièce utilisée pour uriner et déféquer. Cuvette de cabinets.
Par euph. Loc. Aller aux cabinets.
(Afr. subsah.) Fam. Excréments.
d2./d Bureau, pièce destinée au travail, à l'étude. Cabinet de travail.
d3./d Ensemble des bureaux, des locaux où les membres des professions libérales reçoivent leurs clients. Cabinet dentaire, médical. Cabinet d'un avocat.
Ensemble des affaires traitées dans un cabinet, clientèle. Architecte qui vend son cabinet.
rII./r
d1./d Ensemble des ministres et secrétaires d'état. Le cabinet a été renversé.
d2./d Ensemble des personnes, des services qui dépendent directement d'un ministre, d'un préfet. Chef de cabinet.
rIII/r Lieu où l'on place, où l'on expose des objets d'étude ou de curiosité; par méton., la collection constituée par ces objets. Le cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale à Paris.

I.
⇒CABINET1, subst. masc.
I.— [Désigne un lieu]
A.— Petit pièce d'un appartement, généralement à l'écart. Cabinet de débarras (cf. cagibi, réduit) :
1. Laurent (...) habitait (...) un petit cabinet meublé qu'il payait dix-huit francs par mois; ce cabinet, mansardé, troué en haut d'une fenêtre à tabatière, qui s'entrebâillait étroitement sur le ciel, avait à peine six mètres carrés. Laurent rentrait le plus tard possible dans ce galetas.
ZOLA, Thérèse Raquin, 1867, p. 31.
2. ... un souvenir d'enfance lui revenait à l'esprit : il se revoyait, à dix ans, enfermé par punition dans le cabinet noir; il avait enlevé la serrure et fui de la maison...
R. ROLLAND, Jean-Christophe, Le Buisson ardent, 1911, p. 1397.
PHOT. Cabinet noir. Synon. de chambre noire.
Rem. Attesté dans Ac. 1932.
En partic.
1. Vieilli. Cabinet particulier, plus rare, cabinet de société. Pièce à l'écart dans un restaurant, pour les clients qui désirent être seuls. Plusieurs (...) chambres servant de cabinets de société aux habitués du cabaret (SUE, Fleur de Marie, 1857, p. 23) :
3. Réfléchissons, se dit-il, je ne veux pas qu'elle débarque chez moi, c'est trop dangereux; alors le mieux serait, sous prétexte de lui offrir un verre de porto et un biscuit, de la conduire chez Lavenue qui est en même temps qu'un café-restaurant un hôtel. Je ferais préparer une chambre; ce serait moins dégoûtant que le cabinet particulier ou que le vulgaire garni des passes;...
HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 154.
P. anal., vieilli. Tonnelle. Cabinet de verdure. Un cabinet de capucines (POURRAT, Gaspard des Montagnes, Le Château des sept portes, 1922, p. 180).
Rem. Un ex. dans la docum. de cabinet de rocailles (T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 492).
2. Cabinet de toilette. Pièce ou réduit aménagé pour la toilette. Une chambre à coucher avec cabinet de toilette (BALZAC, La Cousine Bette, 1847, p. 155).
Cabinet(s) (d'aisances). Pièce, endroit réservé aux besoins naturels. Cette petite cour boueuse, empestée de l'odeur du cabinet ouvert (VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 185) :
4. ... ma diarrhée est revenue. Le lendemain de mon retour à Paris, je suis allé quatorze fois aux cabinets;...
RENARD, Journal, 1903, p. 864.
B.— [Désigne un lieu de travail]
1. Littéraire
a) Vieilli. Pièce réservée au travail intellectuel. Cabinet du directeur, cabinet d'étude, cabinet de travail. Synon. mod. et cour. bureau :
5. ... Blaise (...) s'engagea dans les couloirs pour gagner son bureau particulier qui jouxtait le cabinet de M. Joseph Pasquier.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 94.
6. ... quant à son avenir personnel, il s'en foutait. (...) et c'est à peine s'il avait le cœur un peu barbouillé le jour où il entra dans le cabinet du juge d'instruction. Ce bureau, semblable à des milliers d'autres bureaux, paraissait moins réel qu'un décor de théâtre; ...
S. DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, p. 477.
P. méton., rare. Le mobilier de la pièce :
7. Tout l'appartement, sauf une pièce, était meublé dans le goût moderne. Mme de Champcenais avait fait le voyage de Nancy, pour y commander une salle à manger, un cabinet de travail, un boudoir, et deux chambres art nouveau.
ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Le 6 octobre, 1932, p. 45.
Péj. [Déterminant de subst.] Homme, vie de cabinet. Géographes de cabinet et (...) explorateurs en chambre (BENOIT, L'Atlantide, 1919, p. 67) :
8. Se composer un idéal de cabinet et vouloir l'imposer à l'humanité, c'est témoigner d'une conception bien superficielle des jeux profonds des choses.
BARRÈS, Scènes et doctrines du nationalisme, t. 2, 1902, p. 222.
b) Vx. Cabinet de chimie, de physique. Laboratoire notamment privé, de chimie, de physique; p. méton., ensemble des objets qui s'y trouvent. Il a été perdu par la morphine. Origine, rages de dents. Facilité de son cabinet de chimie (BARRÈS, Mes cahiers, t. 7, 1908-09, p. 317) :
9. ... elle [la vue] nous fait voir des corps où il n'y en a pas (...) dans les cabinets de physique, par l'arrangement de quelques miroirs concaves, on me fait voir un objet au milieu de la chambre; ...
DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Idéologie, 1801, p. 127.
c) P. anal., vx. Cabinet de lecture, plus rare cabinet littéraire. Établissement commercial où le public peut consulter ou emprunter des livres, des journaux (cf. bibliothèque). Prendre un abonnement, s'abonner à un cabinet de lecture :
10. Dans la chambre de ma grand-mère les livres étaient couchés; elle les empruntait à un cabinet de lecture et je n'en ai jamais vu plus de deux à la fois.
SARTRE, Les Mots, 1964, p. 30.
2. Usuel. Lieu d'exercice de certaines professions libérales : professions médicales, avocats, hommes d'affaires, etc. (cf. étude). Cabinet de consultation :
11. Mais, une fois installé dans le petit appartement du troisième étage, avec les meubles rigoureusement nécessaires à sa noble profession, exigés d'ailleurs par l'Ordre des avocats qui n'admet pas un nouveau confrère s'il n'a pas un cabinet convenable (...) Théodose de la Peyrade devint avocat près la Cour royale de Paris.
BALZAC, Les Petits bourgeois, 1850, p. 56.
12. ... le souvenir de joies crues et fortes s'atténuerait lentement dans des études de notaires ou d'avoués, ou des cabinets de médecins. La vie professionnelle laissait déjà passer, par l'entre-bâillement de ses fenêtres, de gros espoirs de politique, de beaux mariages et d'argent.
MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 181.
13. — Suzanne, dit le docteur, quand voudras-tu consentir à frapper discrètement avant de tourner le bouton et de pousser la porte? Songe que c'est ici le cabinet d'un médecin. Tu pourrais, à l'improviste, me trouver en train d'examiner un malade.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, p. 104.
MÉD. Cabinet de groupe. ,,Ensemble formé par les cabinets de consultation de plusieurs praticiens de médecine générale et spécialistes et par divers services et installations (radiologie, salle de pansements et de petites interventions, secrétariat, etc.) qu'ils utilisent en commun`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
P. méton. Ensemble des moyens de travail, de la clientèle, des affaires de ces professions; les entreprises qu'elles peuvent constituer (cf. agence). Le cabinet de brevet valait quinze cent mille francs (BARRÈS, Mes cahiers, t. 2, 1898-1902, p. 99) :
14. La dot d'Agnès serait de 300 000 francs, dont la plus grande partie serait versée au moment où Camille aurait trouvé une part dans un cabinet d'avocat-conseil ou quelque affaire de ce genre.
DRIEU LA ROCHELLE, Rêveuse bourgeoisie, 1939, p. 81.
15. J'ai un cabinet d'avocat qui marche trop bien pour avoir le temps de me faire une opinion sur les diverses idéologies politiques.
MONTHERLANT, Demain il fera jour, 1949, I, 2, p. 714.
Cabinet d'affaires. Établissement commercial s'occupant de problèmes contentieux ou financiers qui lui sont soumis par les clients :
16. ... la Baronne aperçut, au-dessus d'un vitrage garni de taffetas vert à une hauteur qui ne permettait pas aux passants de jeter des regards indiscrets :
Écrivain public, et sur la porte :
Cabinet d'affaires
Ici l'on rédige les pétitions,
On met les mémoires au net, etc.
Discrétion, célérité.
BALZAC, La Cousine Bette, 1847, p. 412.
C.— [Dans des syntagmes figés] Salle ou ensemble de salles où sont exposés des objets rares, notamment de valeur documentaire; p. méton., ces objets. Le cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale (cf. musée, galerie). ... des squelettes blanchis qui sautillent (...) sur leurs faux muscles de laiton, dans les cabinets d'anatomie (NODIER, La Fée aux miettes, 1831, p. 115) :
17. Les dents de poissons, que je nomme composées, forment d'ordinaire des plaques plus ou moins grandes, (...); quelquefois elles sont disposées en quinconce; d'autres fois elles occupent toute la largeur de l'espace, qu'elles couvrent comme autant de bandes. Les raies à dents plates, comme la raie bouclée, etc., nous en offrent un exemple en petit; mais on trouve dans plusieurs cabinets d'histoire naturelle des mâchoires ou des palais de poissons qui portent des dents d'une structure pareille, beaucoup plus grandes; ...
CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 3, 1805, p. 112.
18. Le dernier mot de l'imitation, c'est de produire une copie que l'on puisse prendre pour l'original (...) Il en résulte que les personnages représentés dans les cabinets de cire, revêtus de leurs propres habits, (...) seraient, au plus haut degré, des œuvres d'art.
Ch. BLANC, Gramm. des arts du dessin, 1876, p. 18.
19. ... aucun Américain n'avait fait de fouilles, aucune des riches familles ne possédait au XVIIIe siècle de ces cabinets de curiosités qui sont à l'origine de tant de musées européens; ...
MORAND, New-York, 1930, p. 225.
SYNT. Cabinet d'antiquités, d'estampes, de gravures, de minéralogie, de miniatures.
II.— POL. ET ADMIN. [Désigne un ensemble de pers.]
A.— Usuel. Ensemble des proches conseillers d'une personnalité officielle de l'État. Le cabinet du chef de l'État, d'un ministre, d'un préfet; cabinet ministériel, préfectoral; directeur, attaché de cabinet. Chargé de mission au cabinet du Ministre de l'Armement (ABELLIO, Heureux les pacifiques, 1946, p. 286). M. Roland de Margerie, chef du cabinet diplomatique du Président du Conseil (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 46) :
20. L'ancienne camarilla d'avant la guerre, dont l'expression la plus nette était le cabinet militaire de l'Empereur, comptait parmi ses fortes têtes le général de Falkenhayn.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 11, 1914-18, p. 240.
En partic., vx. Cabinet noir. Service secret d'État chargé de la censure du courrier :
21. Dans sa jalouse rage, la soupçonnant [sa femme], non sans vraisemblance, d'envoyer et de recevoir des lettres, il [Hippolyte Cérès] jura de les intercepter, rétablit le cabinet noir, jeta le trouble dans les correspondances privées, arrêta les ordres de bourse, fit manquer les rendez-vous d'amour, provoqua des ruines, traversa des passions, causa des suicides.
A. FRANCE, L'Île des pingouins, 1908, p. 380.
B.— [En régime parlementaire] Ensemble des ministres, secrétaires et sous-secrétaires d'État, solidairement responsables du pouvoir exécutif devant le Parlement. Synon. ministère, gouvernement. Former, renverser le cabinet. Le ministère Dessolles, cabinet modéré dont faisaient partie MM. Decazes et Deserre (HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 726) :
22. Son programme [de Brisson], (...), sera une déception pour tous ceux qui s'obstinaient à croire qu'un cabinet de réformateurs doit être un cabinet de réformes. La vanité de cette espérance nous fut depuis longtemps démontrée, non sans éclat, par des hommes qui siègent au premier rang dans le cabinet Brisson. Le chef du ministère, que je n'ose plus dénommer radical, mais qui a pleinement droit, devant tous les partis, au nom de républicain, semble avoir pris résolument son parti de notre nouveau mécompte.
CLEMENCEAU, L'Iniquité, 1899, p. 436.
23. ... en septembre 1939, le gouvernement français, à l'exemple du cabinet anglais, accepta d'entrer dans le conflit déjà commencé en Pologne, ...
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 22.
Conseil de cabinet. Réunion du cabinet sous la présidence du Chef du gouvernement :
24. 31. Le Président de la République préside le Conseil des ministres, qui apparaît comme le seul collège dans lequel se prennent des décisions, car les secrétaires d'État sont appelés à siéger au Conseil des ministres, les conseils de cabinet n'ayant qu'un rôle de préparation des décisions et correspondant à des organismes d'études comme les conseils interministériels.
Nouv. rép. de dr., Paris, Dalloz, 1962, p. 954.
Vx. Question de cabinet. Question de confiance :
25. Vous voulez savoir quel est le plan de campagne de l'opposition. Je ne crois pas qu'il soit arrêté dans ses détails; du moins, que je sache. L'amendement qui doit poser la question de cabinet n'est pas arrêté et ne peut l'être avant qu'on ne connaisse le discours de la couronne...
TOCQUEVILLE, Correspondance [avec Henry Reeve], 1835-59, p. 82.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — A.— 1. 1491 « petite chambre retirée servant d'accessoire à une plus grande pièce » (Compte des menus plaisirs du roi, f° 58 dans GAY, s.v. garde-nappe); 1536 « espace ombragé dans un jardin, entouré d'arbrisseaux » (ROGER DE COLLERYE, 276 dans IGLF); 1751 « pièce où les femmes font leur toilette » (Encyclop. t. 2); 1762 cabinet à toilette (Inv. du château de Jarnac, 13 dans IGLF); spéc. 1690 « lieu d'aisance » (FUR.); 2. 1542 « pièce où l'on conserve des objets précieux » (P. DE CHANZY, Instit. de la Femme chrest., II, 10 dans HUG.); av. 1614 cabinet d'armes (BRANTÔME, Cap. estr. le mareschal d'Estrozze II, 243, ibid.); 1694 cabinet de peintures, de tableaux, d'antiques (Ac.); 3. a) 1539 « pièce où l'on se retire pour réfléchir, travailler » (EST. : Le cabinet de Mithridates); 1627 « pièce où l'on s'adonne aux études » (CRESPIN, Thrésor des 3 langues, s.v.); 1835 cabinet de lecture (Ac.); b) 1834 cabinet d'affaires (LANDAIS). B.— 1606 [et non 1539] pol. cabinet du Roy (NICOT); 1708 (FUR. ... on appelle Cabinet, le Conseil des Rois; la Politique; le Gouvernement; les secrets et les mystères d'Etat).
Dér. de cabine; suff. -et (REW3, n° 1624; FEW t. 2, 1, p. 14b; BL.-W.5; EWFS5). L'hyp. d'un empr. à l'ital. gabinetto doit être écartée, l'ital., qui n'est pas attesté av. la 2e moitié du XVIe s. (BATT.), étant empr. au fr. (DEI; DEVOTO; COR.).
II.
⇒CABINET2, subst. masc.
Vieilli
A.— Meuble à tiroirs, très ouvragé (cf. bahut). Cabinets espagnols à multiples tiroirs, marquetés d'ébène, d'ivoire et d'écaille (T'SERSTEVENS, L'Itinéraire espagnol, 1963, p. 303) :
Le cabinet de ce temps était un meuble vaste, avec un tiroir au milieu, et deux portes à pointes de diamant, une en haut, une en bas. Derrière, deux planches comme rayons, ce qui faisait trois étages avec le fond. On en possédait deux ou trois ou plus suivant sa fortune; dont une toujours réservée à la chambre des époux. On y empilait vêtements et linge...
PESQUIDOUX, Le Livre de raison, 1932, p. 19.
B.— [P. anal. de forme] Cabinet d'orgue. Synon. plus fréq. buffet d'orgue.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1528 mobilier (Compte des menus plaisirs du roi, f° 28 v° dans GAY); 1668 cabinet d'orgues (Comptes des bâtiments du roi Louis XIV, I, 180 dans IGLF).
Même mot que cabinet1; p. anal. avec le sens « pièce où l'on range des objets précieux ».
STAT. — Cabinet1 et 2. Fréq. abs. littér. :5 075. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 7 465, b) 10 042; XXe s. : a) 8 601, b) 4 658.
BBG. — BOULAN 1934, p. 169. — CAGNON (M.), SMITH (S.). Le Vocab. de l'archit. en France de 1500 à 1550. Cah. Lexicol. 1971, n° 18, pp. 101-102. — COLOMB. 1952/53, pp. 237-238. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 10. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 3. — LUTAUD (O.). — Translation, trad., tradition. Empr. lex. au premier radicalisme angl. Cah. Lexicol. 1968, n° 13, p. 58. — QUEM. 2e s. t. 2 1971, p. 9. — ROMMEL (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin. 1954, passim. — SAR. 1920, p. 25. — WIND 1928, p. 64, 153, 202.

cabinet [kabinɛ] n. m.
ÉTYM. 1491, « chambre »; de cabine; l'ital. gabinetto « chambre, meuble » (après 1550) est probablt empr. au français.
———
I
1 Petite pièce située à l'écart, dans un appartement, et qui n'est pas utilisée comme chambre. Réduit. || Cabinet attenant (cit. 3) à une chambre. || Cabinet de débarras. Cagibi (fam.). || Cabinet noir, sans fenêtres. || Menacer un enfant de l'enfermer au cabinet noir. || Faire de la photographie dans un cabinet noir (cf. Chambre noire).
0.1 Mon petit papa, dit Jean en se mettant à genoux, on me veut du mal, maman me persécute, défends-moi.
— Non, ta mère a raison, dit M. Santeuil incertain de ce qu'il allait dire (…) Jean, au moment où son père le poussait en lui donnant des claques vers le cabinet noir, tomba dans une violente attaque de nerfs.
Proust, Jean Santeuil, p. 224.
Vieilli. || Cabinet particulier : pièce où l'on sert des repas, dans un café, un restaurant. Salon (particulier).
0.2 Trois heures du matin (…) La vie s'est réfugiée ici (à Paris), la vie intense, louche, dorée, nomade, bohème, la vie qui ne veut pas dormir (…) Des adorateurs de toutes les races, de tous les climats, de toutes les langues, sont venus offrir leur encens, dans ce temple qu'on appelle le cabinet particulier, à cette idole parisienne, la « soupeuse ».
Germain Nouveau, Petits tableaux parisiens, IX, Pl., p. 461.
(1751). Mod. || Cabinet de toilette : petite pièce aménagée pour qu'on puisse y faire sa toilette (lavabo, parfois douche, w.-c.). Bain (salle de bains).
1 Le cabinet de toilette avait l'aspect d'une officine : sur l'étagère, sur la table, des fioles (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 119.
REM. On a employé cabinet, dans ce sens, mêlé au sens 2. ci-dessous.
1.1 J'entrai dans le cabinet qui m'était destiné; il avait environ huit pieds carrés; le jour y venait comme dans l'autre pièce, par une fenêtre très haute et toute garnie de fer. Les seuls meubles étaient un bidet, une toilette (table à toilette) et une chaise percée.
Sade, Justine…, I, p. 157.
2 (1690). || Cabinet d'aisances, et, absolt, cabinet, cabinets. Buen retiro (vx), garde-robe (vx), water-closet (et les formes : vatères, vécés, waters, w.-c.); latrines; (fam. et argot) chiottes, gogues, goguenots, tartisses. || La cuvette, le siège des cabinets (cf. fam. Chaise percée, trône). || La chasse d'eau des cabinets. || Aller aux cabinets (cf. par euphém. Aller quelque part, aller au petit coin). || Papier (cit. 7) utilisé dans les cabinets : papier hygiénique.Fam. || Papier de cabinets.
2 Un moutard (…) qui voudrait m'empêcher d'aller aux cabinets et de faire mes nécessités !
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 2e tableau, I, p. 66.
3 Grande « distinction morale ». Mais (elle) croit un peu trop que les vrais poètes ne vont jamais aux cabinets.
Gide, Journal, 25 avr. 1907.
3.1 Savez-vous où sont les cabinets ? dit-elle. Elle avait raison, je n'y pensais plus. Se soulager dans son lit, cela fait plaisir sur le moment, mais après on est incommodé. Donnez un vase de nuit, dis-je.
S. Beckett, Premier amour, p. 44.
REM. L'extension de ce sens spécial de cabinet rend rare tout emploi absolu du mot, surtout au pluriel (→ ci-dessous, cit. 4, 5).
3 (1536). Vieilli. Lieu formant abri dans un jardin. || Cabinet de verdure. Gloriette, tonnelle.
3.2 (…) une de ces demeures où chaque salon a l'air d'un cabinet de verdure et où, sur la tenture des chambres, les roses du jardin dans l'une, les oiseaux des arbres dans l'autre, vous ont rejoints et vous tiennent compagnie…
Proust, le Temps retrouvé, p. 697.
4 (1539). Littér. Pièce où l'on se retire pour travailler, pour converser en privé. || Cabinet de travail, d'étude. Bureau. — ☑ Loc. Homme de cabinet : homme d'études.
4 Une personne humble, qui est ensevelie dans le cabinet, qui a médité (…) pendant toute sa vie.
La Bruyère, les Caractères, II, 28.
5 Souvent ce cabinet superbe et solitaire
Des secrets de Titus est le dépositaire.
Racine, Bérénice, I, 1.
6 Avant d'éteindre, il (Antoine) se retourna pour embrasser du regard ce cabinet de travail, qui était maintenant comme une alvéole vide.
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 250.
7 Messieurs, dit-il, puisque vous désirez vous entretenir avec moi, nous serons mieux dans mon cabinet de travail qu'ici.
J. Romains, les Copains, I, p. 55.
(1835). Vx. || Cabinet de lecture : lieu où l'on peut consulter, emprunter des ouvrages, des journaux. Bibliothèque. || S'abonner à un cabinet de lecture.
Vx. || Cabinet de physique, de chimie. Laboratoire.Par métonymie. Ensemble des instruments nécessaires aux expériences de physique, de chimie.
5 (1834). Lieu d'exercice de certaines professions libérales (avocats, médecins). || Le cabinet d'un avocat. || Rendez-vous à mon cabinet. || Cabinet de consultation (d'un médecin).(1970). || Cabinet de groupe : réunion de plusieurs praticiens (généralistes ou spécialistes) qui exercent dans un même local et utilisent en commun les installations ainsi que le personnel de secrétariat.
(1834). || Cabinet d'affaires : établissement où l'on se charge, moyennant rétribution, des affaires d'autrui. Agence.
Par métonymie. Ensemble des affaires, des clients dont s'occupe un cabinet d'affaires, un notaire ( Étude), un avocat, etc. || Cet avocat a un très bon cabinet.
———
II
1 Vx ou hist. Conseil où se traitent les affaires de l'État. || La politique des cabinets européens (Littré). || Le prince a son cabinet… (→ Ministère, cit. 9).
8 Je ne suis pas ici un historien qui doit vous développer le secret des cabinets.
Bossuet, Oraison funèbre de Henriette Anne d'Angleterre.
9 Le roi cependant (…) avait résolu dans son cabinet qu'il n'y eût plus de guerre.
Racine, Disc. à l'Académie.
Vx. || Cabinet noir : service qui procédait à l'ouverture de certaines correspondances, par ordre du gouvernement.
2 (1708; angl. cabinet, 1644; franç. cabinet du Roy, 1606). Mod. Ensemble des ministres, secrétaires d'État, dans le régime parlementaire. Gouvernement, ministère. || Le cabinet est soumis à la responsabilité politique devant les Chambres. || Le cabinet s'est présenté devant les Chambres. || Renverser le cabinet. || La démission du cabinet. || Le cabinet de M. X (nom d'un Premier ministre), le cabinet X. || « Les ministres et secrétaires d'État seront vraisemblablement convoqués (…) par un conseil extraordinaire au cours duquel M. Barre remettrait sa démission et celle de son cabinet » (le Monde, 31 mars 1978).
9.1 (…) alors que certains de ses collègues passaient à la Chambre sans laisser de traces, Point avait été réélu coup sur coup et, trois mois plus tôt, lors de la formation du dernier cabinet, avait reçu le portefeuille des Travaux Publics.
G. Simenon, Maigret chez le ministre, p. 11.
Former le cabinet, un cabinet de coalition.
9.2 Incidemment, les Français lisent dans leur journal (…) que les sociaux-démocrates allemands, vainqueurs aux élections, songent à former un cabinet de coalition.
Jean Ferniot, Pierrot et Aline, p. 12.
3 Service chargé de la préparation des affaires gouvernementales et administratives dans un ministère, une préfecture… || Le cabinet du ministre. || Personnel du cabinet.De cabinet. || Chef de cabinet. || Attaché de cabinet. || Conseil de cabinet. Conseil. || Directeur de cabinet. Directeur.
———
III (1542). Vieilli ou dans des loc. Lieu où l'on place, où l'on expose des objets de curiosité, d'étude. || Cabinet de curiosités, de raretés, d'objets d'art; cabinet de tableaux, d'armes… Musée. || Le Cabinet des Antiques, roman de Balzac. || Le cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale (→ Bibliothécaire, cit.). || Le cabinet des poinçons de l'Imprimerie nationale. || Cabinet d'histoire naturelle. || Pièce de cabinet. || Cabinet de cires : lieu où est exposée une collection de reproductions en cire d'hommes et de scènes célèbres.Syn. : musée de cires.
10 Une belle arme (…) est une pièce de cabinet (…) qui n'est pas d'usage, qui ne sert ni à la guerre ni à la chasse (…)
La Bruyère, les Caractères, III, 49.
11 Quelques personnes (…) ont voulu avoir dans leur cabinet un abrégé en tableaux des plus grandes actions de ce prince.
Racine, Campagnes de Louis XIV.
12 C'est une rare pièce, et digne, sur ma foi,
Qu'on en fasse présent au cabinet d'un roi !
Molière, l'Étourdi, III, 4.
12.1 Car l'anatomie est alors un des grands goûts de la femme : peu s'en faut que les femmes à la mode n'aient dans un coin du jardin de leur hôtel, ce petit boudoir, ces délices de Mlle Biberon, la grande artiste en sujets anatomiques faits de cire et de chiffons, un cabinet vitré plein de cadavres !
Ed. et J. de Goncourt, la Femme au XVIIIe siècle, t. II, p. 153.
Par métonymie. Ensemble des collections contenues dans un cabinet de curiosités. || Il a un riche cabinet (Académie).
———
IV
1 (1528). Vieilli ou techn. (hist. du mobilier). Meuble à plusieurs compartiments pour ranger des objets précieux. Buffet. || Cabinet d'ébène, de laque. — ☑ Loc. (Vx). Mettre qqch. au cabinet, le ranger dans un tiroir; le mettre au rebut.
13 Franchement, il (ce sonnet) est bon à mettre au cabinet.
Molière, le Misanthrope, I, 2.
REM. L'exemple n'est plus compris et évoque le sens I., 2. ci-dessus.
14 Des cabinets incrustés en pierres dures de Florence, bourrés de billets doux, de tresses de cheveux, de bracelets et de bagues et autres témoignages de passions oubliées (…)
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, t. II, XIII, p. 111.
2 Techn. Meuble en bois dans lequel est fixé le mouvement d'une horloge.
3 (1668). || Cabinet d'orgue : buffet d'orgue.
COMP. Arrière-cabinet.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cabinet — CABINÉT, cabinete, s.n. I. 1. Încăpere dintr o locuinţă sau dintr o instituţie, folosită pentru exercitarea unei profesiuni. ♦ Biroul unei persoane cu muncă de răspundere. Cabinetul ministrului ♢ Şef (sau director) de cabinet = funcţionar… …   Dicționar Român

  • cabinet — CABINET. s. m. Lieu de retraite pour travailler, ou converser en particulier, ou pour y serrer des papiers, des livres, ou quelque autre chose, selon la profession ou l humeur de la personne qui y habite. Grand cabinet. petit cabinet. cabinet à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cabinet — Cab i*net (k[a^]b [i^]*n[e^]t), n. [F., dim. of cabine or cabane. See {Cabin}, n.] 1. A hut; a cottage; a small house. [Obs.] [1913 Webster] Hearken a while from thy green cabinet, The rural song of careful Colinet. Spenser. [1913 Webster] 2. A… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Cabinet — index bench, board, chamber (body), commission (agency), committee Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton …   Law dictionary

  • cabinet — cab‧i‧net [ˈkæbnt] noun [countable] the group of politicians, including the leader of the government, who hold important positions in the government and meet regularly to discuss important issues: • a law approved by the prime minister and his… …   Financial and business terms

  • cabinet — Cabinet, alij malunt, Gabinet, Cistula, Conclaue, Pinacotheca. Le cabinet du Roy, Cimeliarchium. B. Qui a la clef du cabinet, Cimeliarcha. Somme contente ou Cabinet du Roy, Confiscata summa. B. ex Sueton. Le cabinet d une femme, toutes les sortes …   Thresor de la langue françoyse

  • cabinet — [kab′ə nit] n. [Fr, prob. < It gabbinetto, dim. of gabbia < L cavea, CAGE] 1. a case or cupboard with drawers or shelves for holding or storing things [a china cabinet, a medicine cabinet] 2. a) a boxlike container, usually decorated, that… …   English World dictionary

  • Cabinet — Cabinet …   Википедия

  • Cabinet — Cabinet, 1) ein kleineres Behältniß neben einem größern Zimmer, dient als Spielgemach, Toilette, Buffet, Garderobe etc. 2) In Palästen, Wohn oder Arbeitszimmer, letzteres namentlich für regierende Fürsten, zugleich Versammlungsort der höchsten… …   Damen Conversations Lexikon

  • Cabinet — Cab i*net, a. Suitable for a cabinet; small. [1913 Webster] He [Varnhagen von Ense] is a walking cabinet edition of Goethe. For. Quar. Rev. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.